Prise de décision sur la base des données de contacts disponibles : 4 conseils pratiques pour un bon usage dans le domaine de la vente et du marketing

par

D'éminents chercheurs s'accordent à dire que « les données sont l'or du XXIe siècle ». Le stockage de données a augmenté massivement ces dernières années. De plus en plus de règles et de lois sont adoptées pour réglementer le stockage des données, notamment des données personnelles, auxquelles les entreprises doivent se conformer. Le texte de la RGPD (Règlement général sur la protection des données personnelles) en est un bon exemple.

Malgré toutes les réglementations, il existe encore des entreprises qui stockent souvent des données sans les analyser ou les examiner. Je l'ai remarqué dans mon précédent emploi de consultant en marketing en ligne. Lors des premières réunions avec les nouveaux clients, des sujets tels que les outils d'analyse web Google Analytics étaient souvent abordés. Plus de 90 % des entreprises utilisaient Google Analytics. Lorsqu'on me demandait de préciser quelles décisions et conclusions avaient été prises à partir de la capture de données dans Analytics, je ne savais souvent pas quoi répondre. Le stockage massif de données sans une analyse appropriée et sans prise de décision axée sur les données rend difficile la bonne marche de vos projets et peut même entraîner des sanctions considérables – si les données personnelles sont stockées illégalement.


La prise de décision axée sur les données est à l'opposé des décisions intuitives et doit donc être objective : finalement, tout le monde parvient à la même décision sur la base des données. Alors, les décisions en matière de marketing et de vente doivent-elles être prises uniquement en fonction des données et ignorer complètement l'intuition ou l'opinion personnelle ?

Comment la prise de décision axée sur les données fonctionne-t-elle ?

Un mot clé dans ce domaine est « DDDM » - « Data-Driven Decision Making ». Par définition, la DDDM consiste à utiliser des faits, des données et des mesures logicielles pour prendre des décisions commerciales stratégiques.

Il est donc nécessaire de comprendre les points suivants afin de faire le premier pas vers une culture d'entreprise axée sur les données :

  • Capturer des données en fonction des KPI
  • Évaluer les données et identifier les tendances et les modèles
  • Développer des stratégies et des procédures pour améliorer les activités commerciales et optimiser les processus internes
  • Répétez les étapes pour examiner les KPI et les résultats

Faisons le premier pas ensemble !

Nous, snapADDY, avons également suivi ces étapes et créé des indicateurs clés de performance et des mesures appropriées pour quatre aspects pertinents du marketing et des ventes. Au cours du processus, des tendances sont apparues, nous les avons identifiées et elles ont influencé notre succès.

Dans un rapport pratique, j'ai compilé quatre conseils qui vous aideront à introduire la stratégie DDDM dans votre entreprise et à prendre ainsi davantage de décisions axées sur les données.

Le rapport comprend les exemples pratiques suivants :

  • Scoring une opportunité en fonction de l'activité et des résultats de l'entreprise
  • Taux de conversion de l'outbound marketing
  • Allocation du budget média aux réseaux publicitaires
  • Évaluation de la visibilité d'un site web et donc de la réussite du marketing en ligne

Lisez gratuitement notre rapport pratique dès maintenant !

Livre blanc gratuit

Veuillez remplir le formulaire suivant pour recevoir par courriel le livre blanc gratuit contenant nos 4 conseils pratiques. Bonne lecture !